" "  

#BOLOU. Les réactions d’après-match

Le 10 octobre 2021
RÉACTIONS. Découvrez les réactions de Pierre Mignoni et Baptiste Couilloud après cette victoire à Biarritz (5-40).
#BOLOU. Les réactions d’après-match
Photo © Gaizka Iroz
Pierre Mignoni, manager du LOU Rugby
 
Sa satisfaction et ses objectifs.
 
« C’est un bon après-midi, au niveau comptable et au niveau du rugby. C’était important de remettre les choses dans l’ordre. Je suis content. (…) Il faut que l’on grandisse en tant qu’équipe. Si on veut faire quelque chose dans ce championnat, il faut que l’on passe un cap. Quels que soient les joueurs alignés, il faut faire des performances sur le terrain. J’espère avoir des rotations cohérentes, pour que personne ne se sente installé. On a souffert de ça les saisons précédentes… Pour moi le match d’aujourd’hui était autant, voire plus, important que le match de la saison dernière et il est autant important que celui de la semaine prochaine. Il n’y a aucune différence, et si on fait des différences, on ne s’en sortira pas. (…) On savait que ça allait être très dur, ils se sont très bien préparés. C’est important que ça vienne des joueurs. »
 
 
Baptiste Couilloud, demi-de-mêlée
 
Une réussite collective
 
« C’est une belle satisfaction collective parce que, au-delà de l’affrontement avec mon frère, avec l’équipe on était venu chercher un résultat. Nous étions très remontés après notre prestation de la semaine dernière (défaite face à l’UBB, 10-15). Je suis hyper satisfait de ce que l’on a fait sur le terrain, de notre état d’esprit. On a été très présent en défense et on a pris le score, ça leur a fait du mal. (…) On travaille sereinement avec le LOU. On a encore de très bonnes échéances avec la réception de Toulouse, puis le déplacement chez le Stade Français. J’ai envie d’être performant avec mon club. (…) Nous avions cette nécessité de prendre des points. Honnêtement, on n’a pas fait un début de saison exceptionnel… On a pris des points de partout et je pense que ces points de bonus comptent beaucoup. C’est important. Aujourd’hui, on a répondu en équipe, avec un très bel état d’esprit et c’est ce qu’on va retenir. »
 
Un match particulier, le premier face à son frère Barnabé Couilloud
 
« Personnellement, je n’ai pas beaucoup dormi cette nuit. J’avais beaucoup de pression. À 2h du matin, je faisais le tour de l’hôtel pour essayer de me fatiguer et trouver le sommeil. Ça s’est bien passé sur le terrain. J’avais à cœur de ne pas le lâcher, ça doit être l’instinct du grand-frère (rires). J’avais ça en tête toute la partie, ça m’a fait faire des erreurs mais c’était un très beau moment pour nous. Il a encore fait une belle performance aujourd’hui, il progresse beaucoup. Je suis content que l’on se retrouve au même niveau, d’avoir l’occasion de vivre ce genre de moment. Pour notre famille et pour nous, c’est merveilleux. (…) D’habitude on s’envoie un message pour se souhaiter un bon match. Là, personne ne l’a reçu (rires). Nous étions tous les deux très focalisés sur cette rencontre, ça va redescendre. J’imagine qu’ils sont déçus mais on va l’évacuer et profiter de ce moment en famille ce soir. (…) Je l’ai un peu chambré en début de match. Il a été repris par l’arbitre et je lui ai demandé où il a été éduqué (sourire). »