Vous êtes ici : LOU Rugby - Site officiel » ACTUALITÉS » News » Benjamin Del Moral : "engranger de la confiance et être prêts dès les matchs amicaux"

Benjamin Del Moral : "engranger de la confiance et être prêts dès les matchs amicaux"

Benjamin Del Moral : "engranger de la confiance et être prêts dès les matchs amicaux"

©Marc Galaor/LOU Rugby

INTERVIEW. Retrouvez la seconde partie de l'entretien exclusif avec Benjamin Del Moral, Préparateur Physique du LOU Rugby, qui nous parle aujourd'hui des nouveautés installées en cette intersaison, des objectifs et des échéances à venir.  

Benjamin, quelles sont les nouveautés dans la préparation cette année ?

BDL : Nous nous structurons un peu plus tous les ans avec comme objectif de progresser. L’année dernière, nous avons investi sur des machines "Keiser" avec un système de "software" permettant d’exprimer la puissance de chaque joueur en salle de musculation ; et également au niveau de la diététique avec la présence de Jessica. Cette saison, nous nous sommes équipés d’un logiciel "Firstbeat" avec une ceinture pour chaque joueur dans le but de mieux gérer la charge d’entraînement et d'individualiser encore plus la préparation. Nous avons également fait appel à une physiologiste de l’exercice, Muriel Bourdin, qui a déjà travaillé avec l’équipe de France, pour compléter notre batterie de tests physiques et nous aider à décortiquer et analyser les résultats, toujours dans un souci d’optimisation de la performance et de prévention des blessures. Nous avons proposé des entraînements de combat/lutte, dirigés par Terence Pellicer et Loic Mérino, avec la section MMA de Fit & Fight de Bourgoin-Jallieu, une fois par semaine, pour gagner en efficacité et en technicité dans les zones d’affrontement. En somme, nous avons essayé de nous renouveler dans les contenus d’entraînement en proposant 25% de nouveautés. A ce propos, je tiens à préciser que j’ai profité de mes vacances pour échanger avec certains préparateurs physiques de TOP 14 (ndlr : Sébastien Bourdin de Clermont et Dominique Schenck de Montpellier) toujours dans le but de progresser et d’en faire profiter le club.

Sur quels axes travaillez-vous durant cette préparation estivale et pourquoi ? 

BDL : Nous disposons de huit semaines de préparation avant notre premier match de championnat à Carcassonne. Huit semaines de préparation, c’est du caviar ! C’est un vrai luxe de disposer de tout ce temps. Nous sommes à l’unisson pour tirer le maximum de chaque joueur pendant cette période, le but étant de les placer dans les meilleures dispositions pour être performants en championnat. Aussi, nous sommes conscients que nous avons eu beaucoup de blessures, trop même, sur les dernières saisons, ce qui a vraiment handicapé l’équipe. C’est pourquoi nous mettons encore plus l’accent sur la prophylaxie, c’est-à-dire le travail de prévention et de diminution des risques de blessures, avec des protocoles individualisés ou par groupes. Le rugby est un sport de combat et il y aura forcément des joueurs qui se blesseront pendant la saison mais le but de notre préparation est d’identifier les profils à risques, d’être encore plus vigilants au quotidien et d’anticiper. Nous avons d’ailleurs prévu avec le staff médical de refaire une mini-batterie de tests fonctionnels et physiques après chaque bloc de cinq matchs.

"Huit semaines de préparation, c'est du caviar !"

©Marc Galaor/LOU Rugby

Les joueurs ont dès le premier jour participé à des exercices avec ballon contrairement aux saisons précédentes : pourquoi ?

BDL : Le staff sportif avait la volonté d’intégrer le rugby dès la première semaine car ils voulaient que les joueurs possèdent rapidement des automatismes et assimilent vite les systèmes de jeu. Ils souhaitaient également travailler le secteur de la conquête pour engranger de la confiance et être prêts dès les matchs amicaux. Aussi, nous avons intégré du travail physique avec ballon sous forme de "Fitness game", afin d'être capables de faire les gestes justes, même sous fatigue. Qui plus est, les logiciels nous aident à être plus précis sur le travail réalisé.

Les joueurs sont actuellement en repos, quelles vont être les prochaines échéances à partir de la semaine prochaine ? Comment va évoluer la préparation ?

BDL : La composante physique va être encore très présente et même prioritaire lors des deux prochaines semaines. Les joueurs vont être soumis à de grosses charges d’entraînements. Les trois semaines suivantes, nous allons jouer des matchs amicaux contre Bourg-en-Bresse, Bourgoin puis Pau. Le rugby va donc naturellement prendre une place importante avec des séances de plus en plus intenses. L’objectif étant de monter en puissance et de se donner les moyens de bien commencer le championnat. Ensuite, pendant la saison, il s’agira d’être capables de faire des piqûres de rappel physiques, collectives ou individuelles, pour maintenir un niveau conforme aux exigences du rugby que l’équipe du LOU veut pratiquer.


Par Arthur Maléo le 18 juillet 2013


LNR - LOU Rugby

LNR Pro D2 - LOU Rugby